Crossroads in SA

Vous l’avez vu? Le plus gros navet de la terre. Crossroad. Ce film où Britney Spears tient son seul et unique rôle principal dans un film. C’est l’histoire de trois copines qui partent vivre leurs rêves sur les routes des États Unis. Spéciale dédicace à ma cousine chérie. Pauline: i did it !! Mais dans mon histoire, on est pas aux États Unis mais en Afrique du Sud. Et puis mon histoire, c’est pas un navet non plus!

Départ pour l’Afrique du Sud après cette escale de 20h à La Réunion. Gros sujet là… je décolle pour le pays de tous les crimes. Et en plus ici, ils tuent en anglais les gars. Première escale à Johannesburg, où j’ai décidé de passer mon chemin, sous les bons conseils de mes nouveaux amis sud africains rencontrés à Madagascar qu’il me tarde déjà de retrouver ! Correspondance pour Durban. Je passe en fait la journée dans les transports. Dernier effort en Uber afin de rejoindre mon auberge de jeunesse.

Je n’anticipe jamais grand chose pour préparer mes étapes de voyage, à part en général la première nuit. Pour Durban, j’avais décidé de tenter le Couchsurfing. Je m’y prends à la dernière minutes, mais j’abandonne rapidement car la première requête reste sans réponse. Pour la deuxième, quant à elle, le gars que je contacte juge apparement bon de me prévenir qu’il ne faut pas utiliser cette application à Durban, que c’est trop dangereux. Vivre ou mourir, je préfère ne pas me poser de question. Je choisis la bonne vieille méthode : le fameux backpackers hostel.

Carrément usée par le voyage, et déjà éreintée d’avoir dû aligner trois mots en anglais, je suis plus que ravie d’arriver à « curiocity », mon pied à terre pour la nuit. Je rêve déjà d’une bonne nuit bien reposante. Je gravis les quelques marches qui me séparent de l’aboutissement de cette journée … pour tomber au beau milieu d’un concert/Dj organisé un dimanche par mois. Je suis chanceuse. Première réaction, c’est l’instinct de survie qui parle: je vais me cacher sous les draps jusqu’à demain matin. Deuxième réaction, craquage certainement lié à la fatigue: un verre de vin et c’est reparti. Je finis par m’enflammer sur la piste de danse grâce à tous ces entraînements Malagasy.

La soirée ayant commencée pour moi à 19h, rien d’étonnant au fait de rejoindre Morphée, l’esprit très légèrement embrumé, à 22h.

Réveil aux aurores. Je réalise que je subis un peu le décalage horaire par rapport à la réunion. Mes yeux s’ouvrent automatiquement vers 5h30. Je tâche de programmer la journée depuis mon lit. Les premiers moments vraiment seule ne sont pas forcément les plus agréables pour moi. Petit déjeuner bien accompagné : lonely planet for ever ! Je prévois un tour de Durban, et de continuer directement dès le lendemain sur la cote pour tâter au plus vite, les spots de surf sud africains. Je dois réserver le bazbus à la réception pour partir le lendemain. À côté de moi, une jeune fille accoudée au comptoir réserve sa chambre, s’intéresse à ce que je baragouine et me propose quasi illico de me joindre à elle, et à son amie qui doit arriver ce soir à Durban. BANCO.

On se retrouve 15 minutes après pour envisager le programme ensemble. Jazz est mexicaine, elle voyage pendant 6 mois et est arrivée est Afrique du Sud il y a 2 semaines. Son nouveau but : surfer sur la Garden Road. Elle débute mais à déjà trouvé le moyen de s’acheter une board à bon prix. La vie te met les bonnes personnes au bon moment sur ta route, je le crois de plus en plus au cours de ce voyage. Pas besoin de grande réflexion. Je la suis. Et investis également dans ma deuxième planche de ce voyage au long court: un magnifique premier « short » board. 6.4 de chez Colby.

Nous sommes prêtes à prendre la route, ou presque. Il nous manque encore les sangles de toit. On trouve un surfshop qui en a de disponible. Le temps de discuter un peu de nos investissements mutuels, on se rend compte que l’on est finalement dans un des magasins où ils shapent les planches Colby. Pur hasard de pouvoir voir l’atelier de shape de la planche que je viens d’acheter.

Plus tard dans la journée, Elisa nous rejoint enfin. Elle arrive de Zambie où elle a passé un mois avec sa sœur qui vit sur place. Elle a encore un bon mois et demi devant elle. Elle et Jazz se sont rencontrées au Mexique durant ses études et elles se retrouvent presque par hasard pour voyager ensemble en Afrique du Sud. Le feeling à l’air de plutôt bien passer toutes les trois.

Je garde une petite appréhension de commencer une aventure comme celle là avec des personnes complètement inconnues mais je continue d’envisager chaque moment au jour le jour. Si vraiment ça ne le fait pas, Ciao Chicas, je reprends ma liberté.

En résumé, le programme de base :

  • Les montagnes de Drakensberg dans un premier temps, pour un jour ou deux à définir
  • Coffee-Bay pour commencer à surfer
  • Sillonner la garden road depuis Jeffrey’s bay jusqu’à Cape Town.

En gros, c’est ce que j’envisageais avec en plus, la possibilité d’accéder plus facilement dans les terres et profiter des randonnées.

Lendemain matin, tout le monde est sur le pont. On trépigne déjà avec jazz d’essayer nos planches. Alors, même si la journée s’annonce longue, on se lève tôt pour filer direct à south beach pour une petite demi heure dans l’eau quasiment au lever du soleil. Ça aurait pu être un moment parfait si je n’avais pas oublié mon leash (malédiction, quand tu nous tiens!!!)

Reste plus qu’à récupérer les sangles de toit que notre shaper rencontré le veille nous installe de bon cœur. Et nous voilà carrément parées pour notre départ. En route pour Drakensberg. Je n’ai encore aucune idée de ce qui nous attend. Tout ce que je sais, c’est que l’inattendu de ces préparatifs me semble de bonne augure et il me tarde de découvrir ce qui se cache derrière ce pays mystérieux. Et cette aventure entre copines m’enchante. Soooo, let’s wait and sea !

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s