Les inattendus de Mayotte.

Romain, Loli, on ne se connait pas depuis très longtemps. Mais quand vous me proposez une journée randonnée ET surf… oui, je peux l’affirmer, je vous adore !!!

Mayotte, c’était plus pour moi une destination plongée qu’une destination glisse ou même randonnée. Détrompez vous! Il est possible de pratiquer les deux.

Depuis le temps que j’en entend parler en plus, de ce fameux lac de Dziani. THE rando to do en petite terre. La fierté de tout petit-terrien qui se respecte. J’ai pu facilement comprendre pourquoi. C’est sous une chaleur écrasante qu’on retrouve la folle équipe du kayak. Et à peine partis que l’on profite déjà de ce que cette étendue d’eau a à nous offrir. La randonnée consiste simplement à en faire le tour mais depuis les hauteurs. Le lac est entouré par la mer et la vue y est absolument magnifique. Et même de plus en plus belle au fur et à mesure que l’on avance. À gauche l’océan indien et ses innombrables tortues que l’on peut observer d’ici. (Si si, sur la deuxième photos – peut être – on peut les voir!!!) À droite, le lac, et plus loin, l’océan indien toujours mais avec Grande Terre en toile de fond.

Un déjeuner traditionnel plus tard, on se retrouve tous sur la plage de Moya 2 pour …. SURFER ! Entre les paddles et les quelques planches prêtées par les uns ou les autres, on a la possibilité de presque tous se retrouver à l’eau. Les vagues ne sont pas encore parfaites mais le bonheur encore et toujours de se retrouver à l’eau. Et special guest pour l’occasion : Mesdames les tortues, toujours, qui elles aussi, aiment prendre quelques vagues. La plage de Moya reste à priori une des références pour surfer à Mayotte. En tout cas très accessible. On a pu surfer de nouveau plus tard, avec des meilleures vagues encore mais désolée dans ce cas, je ne prends pas vraiment le temps de jouer les mannequins bikini !!! #roxy #reef #bananamoon (ben oui, on sait jamais, d’ici que je me fasse repérer, il n’y a qu’une ficelle de maillot de bain). Mais il paraît que l’on peut aussi surfer les vagues de la barrières du lagon. Je n’ai pas eu le temps de m’immerger complètement dans la culture surf local pour connaître précisément les spots. J’ai pu tout de même voir un aperçu de quelques vagues lors de notre sortie baleines et ça a l’air de valoir le coup de surfer ces vagues au large.

Et spécial dédicace pour le transport définitivement adapté à la situation et au lieu.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s